Règlement

Règlement Intérieur de la

1ère Compagnie d’Arc de  SARREBOURG

 

 

CHAPITRE  I        INSCRIPTIONS

 

Article  1

Tout individu désirant s’inscrire à la 1ère Compagnie d’Arc de Sarrebourg devra obligatoirement se conformer au présent règlement, qui lui sera remis lors de son inscription.

L’inscription devra se faire au bout de la troisième séance d’entraînement impérativement.

 

Article  2

Cette inscription doit se faire auprès d’un membre du bureau : président, secrétaire ou trésorier.

 

Article  3

Le nouveau membre est tenu le jour de son inscription de :

- s’engager sur l’honneur de ne pas avoir été refusé par une autre Compagnie d’Arc

- remplir la fiche de renseignements présentée par le membre du bureau

- fournir une photo d’identité

- fournir un certificat médical de non contre-indication à la pratique du tir à l’arc en compétition

- régler la licence et les cotisations annuelles.

En cas de transfert, le licencié devra se conformer à l’article, Transfert de Club, du règlement intérieur de la F.F.T.A.

 

Article  4

Le nouveau membre est du fait de son inscription ’’Aspirant Archer’’ jusqu’au jour de son admission au sein de la Compagnie en tant qu’Archer. Deux tuteurs (archers) lui seront attribués lors de la première réunion des archers suivant son inscription.

 

Article  5

Le rôle de ces tuteurs sera de guider, soutenir et conseiller l’aspirant archer aussi bien du côté sportif que du côté moral.

 

CHAPITRE  II        ADMISSION en tant qu’ARCHER

 

Article  1

Un an après son inscription, l’aspirant archer peut faire sa demande d’admission par écrit auprès du Capitaine. Si l’assiduité et la bonne volonté de l’aspirant archer sont démontrées et s’il est âgé de 16 ans au moins, il peut être admis à la Compagnie en tant qu’archer sur décision de l’assemblée des archers de la Compagnie.

 

Article  2

Pour que cette admission soit valable, il faut que :

- le futur archer certifie sur l’honneur avoir pris connaissance du présent règlement et qu’il formule son adhésion formelle en renseignant le coupon réponse qui se trouve à la fin du règlement intérieur.

- les deux tiers des archers de la Compagnie soient présents

- le nombre de vote favorable soit supérieur à la moitié du nombre des votants

Aucune admission ne peut se faire en l’absence d’un membre du bureau, sauf si une procuration a été donnée à un autre membre du Comité Directeur.

 

Article  3

Aucun membre non archer de la Compagnie ou étranger à la Compagnie ne pourra participer ou même assister à ce vote.

 

Article  4

Le Roy de l’année est admis ARCHER d’office.

 

CHAPITRE  III        CHEVALERIE

 

Article  1

Un chevalier est une personne qui s’engage à défendre un certain nombre de principes, reconnus par nos ainés, tels que : honneur, honnêteté, respect des autres, solidarité, courtoisie, tolérance, dévouement, décence…

Le chevalier est un des membres essentiels de la Compagnie. Ce ne sont pas ses performances au tir qui lui confère le titre de Chevalier, mais ses qualités humaines et son comportement en toutes circonstances. Son engagement moral en fait une personne qui respecte librement ces principes et tente de les faire partager aux autres. C’est ce but moral de la Chevalerie qui établit  entre les membres de la Compagnie le lien de fraternité et de la bienséance.

 

Article  2

Agé de 21 ans, et un an au moins après son admission en tant qu’archer, il pourra faire sa demande écrite au Capitaine. Il sera parrainé par un chevalier qui le présentera à un Conseil de Chevaliers en vue de son adoubement.

 

CHAPITRE  IV        LICENCES  +  COTISATIONS

 

Article  1

Tout membre de la Compagnie est redevable du montant de la licence (F.F.T.A.) et des cotisations annuelles (Ligue, Département et Compagnie) au 15 Octobre de chaque année, ou au jour de son inscription.

 

Article  2

Le taux de la cotisation annuelle est fixée par le Comité Directeur et approuvé en assemblée générale. Ce taux ne peut en aucun cas être modifié au cours de l’année.

 

Article  3

Les membres n’ayant pas acquitté leur licence et cotisations prévue à l’article 1 du chapitre IV se verront refuser le droit de participer à tous tirs : entraînement, tir traditionnel et compétition.

 

CHAPITRE  V        DEMISSIONS  et  TRANSFERTS

 

Article  1

Tout membre du Comité Directeur qui désire quitter la Compagnie adresse, par lettre, sa demande motivée au capitaine ou au secrétaire. Il continue à assumer ses fonctions jusqu’au moment où sa demande est acceptée dans un délai d’un mois au plus tard.

 


Article  2

Il sera délivré un certificat de sortie à tout archer démissionnaire ou ayant demandé son transfert après que celui-ci aura soldé ses comptes avec la Compagnie et restitué le matériel prêté. Il peut cependant réintégrer la Compagnie ou s’inscrire dans une autre compagnie ou club.

 

Article  3

Le membre démissionnaire ou ayant demandé son transfert perd tous ses droits à la Compagnie.

 

Article  4

En cas de démission ou de transfert d’un membre quelconque, tous dons ou aménagements apportés par celui-ci, soit en argent ou en nature, restent acquis à la Compagnie.

 

CHAPITRE  VI        EXCLUSIONS

 

Article  1

Lorsqu’un membre est exclu de la Compagnie, sur décision du Comité Directeur, il ne lui est pas délivré de certificat de démission mais son exclusion lui est signifiée par lettre du Capitaine.

 

Article  2

En cas d’exclusion d’un membre quelconque, tous dons ou aménagements apportés par celui-ci, soit en argent ou en nature, restent acquis à la Compagnie.

 

Article  3

Le non respect manifeste du présent règlement entraîne l’exclusion du membre de la Compagnie.

 

CHAPITRE  VII        ASSEMBLEES

 

Article  1

L’assemblée générale de la Compagnie se réunit au moins une fois dans l’année à la date fixée par l’assemblée générale précédente.

Lors de cette assemblée générale, il sera présenté :

- un rapport moral

- un rapport sportif

- un rapport financier

L’assemblée générale approuve les comptes de l’exercice clos ainsi que le taux de la cotisation annuelle et vote le budget prévisionnel de l’exercice suivant.

Elle nomme deux vérificateurs aux comptes, membres qui ne font pas partie du Comité Directeur, de l’exercice suivant.

Elle délibère exclusivement sur les questions portées à l’ordre du jour.

 

Article  2

Les assemblées ordinaires ou de fonctionnement peuvent se tenir sur le lieu de l’entraînement selon les besoins.

 

Article  3

Les assemblées extraordinaires traitent des problèmes urgents et imprévus à l’initiative et sur ordre du Capitaine. Elles peuvent être provoquées par 6 membres électeurs (si la Compagnie comprend plus de 16 membres) ou par 4 membres (si la Compagnie comprend moins de 16 membres) qui en font la demande écrite au capitaine en indiquant le sujet qu’il propose de soumettre à la Compagnie.

Toutes les assemblées extra-ordinaires sont présidées par le Capitaine ou en son absence par le lieutenant à qui il aura délégué ses pouvoirs, par le secrétaire ou le trésorier.

Nulle délibération ne peut avoir lieu si le nombre des membres présents n’est pas au moins égal au quart des membres de la Compagnie.

Une nouvelle assemblée extra-ordinaire sera convoquée dans les quinze jours au moins d’intervalle pour délibérer quelque soit le nombre de membres présents.

 

Article  4

Le Comité Directeur se réunit au moins trois (3) fois par an et chaque fois qu’il est convoqué par son Capitaine ou sur demande du quart de ses membres.

 

Article  5

Règlement général des assemblées :

Les convocations aux différentes assemblées ainsi qu’aux tirs de tradition (St Sébastien, tir du Roy, tir du Connétable) seront faites à l’aide d’un calendrier établi par le Comité Directeur, lequel calendrier sera remis à tous les membres de la Compagnie et affiché sur le(s) lieu (x) d’entraînement.

Une liste d’émargement sera établie pour toute assemblée et contresignée par les membres du bureau.

Pour la validité des délibérations, le quart des membres est nécessaire. Si ce quorum n’est pas atteint, il est convoqué avec le même ordre du jour une deuxième assemblée, à 15 jours au moins d’intervalle, qui délibèrera quelque soit le nombre de membres présents.

Les officiers chevaliers ou aspirants ne pourront prendre la parole qu’avec l’autorisation du président de l’assemblée, soit le capitaine ou le Roy, suivant la nature de cette assemblée.

Toutes les délibérations sont prises à la majorité des voix.

Pour toutes assemblées, il sera tenu, par le secrétaire, un procès-verbal de ces séances qui sera inscrit sans blanc ni rature sur un registre prévu à cet effet.

 

CHAPITRE  VIII        PROPOSITIONS  -  RECLAMATIONS  -  SUGGESTIONS

 

Article  1

Toutes les propositions, réclamations ou suggestions doivent être inscrites sur le registre prévu à cet effet. Le registre est à demander au secrétaire de la Compagnie. Toutes les propositions, réclamations ou suggestions seront délibérées par le Comité Directeur qui apportera une réponse à son créateur. Cette réponse sera également inscrite dans ce même registre.

 

CHAPITRE IX        COMPOSITION et RENOUVELLEMENT

 du COMITE DIRECTEUR

 

Article  1

Le Comité Directeur se compose des membres suivants :

Président (Capitaine) – Vice-Président – Secrétaire – Trésorier – Secrétaire et Trésorier Adjoint – Censeur – Sommelier – Officier de Tir – Connétable – Roy de l’année – Empereur(s).

 

Article  2

Le Comité Directeur est mis en veille lors de l’abat de l’oiseau, L’intérim est alors assuré par le nouveau Roy. Les secrétaire et trésorier continuent à assumer leur fonction jusqu’au renouvellement du bureau.

 


Article  3

Le renouvellement du Comité Directeur s’effectue lors de l’assemblée générale extraordinaire fixée après l’abat de l’oiseau.

 

Article  4

Les candidats devront adresser leur candidature au secrétaire huit jours au moins avant la date fixée pour l’élection.

 

Article  5

Les membres du Comité Directeur sont élus à bulletin secret par un scrutin majoritaire pluri nominal

 

Article  6

Le nouveau Comité Directeur entre officiellement en fonction immédiatement après la proclamation des résultats du vote.

 

Article  7

Les membres du Comité Directeur peuvent cumuler grade et dignité.

 

CHAPITRE  X        COMPOSITION et RENOUVELLEMENT

 du BUREAU

 

Article  1

Le bureau de la Compagnie se compose comme suit :

Capitaine  – Secrétaire  -  Trésorier.

 

Article  2

Les membres du bureau sont élus parmi ceux du Comité Directeur.

 

Article  3

Le bureau est élu au bulletin secret par scrutin majoritaire uninominal.

 

CHAPITRE  XI        RANG des MEMBRES de la COMPAGNIE

 

Article  1

Le rang des membres de la Compagnie est déterminé par leur grade et leur fonction, à savoir :

Empereur(s)  -  Roy  -  Connétable  -  Capitaine (Président)  -  Lieutenant (Vice-Président – Secrétaire – Trésorier)  – Sous-Lieutenant (Secrétaire-Adjoint – Trésorier-Adjoint – Censeur- Sommelier – Officier de Tir  + tout membre du Comité Directeur) – Chevalier – Archers et Aspirants Archers. Les officiers honoraires passent devant les officiers.

Le rang des chevaliers, archers et aspirants archers est déterminé par leur ancienneté de réception et, en cas d’égalité de date de réception, par leur ancienneté d’âge.

 

Article  2

Tous les chevaliers, archers et aspirants doivent déférence au(x) empereur (s) et au Roy. Ce dernier préside les assemblées propres aux traditions de l’archerie.

 


Article  3

Les membres de la Compagnie doivent en tous lieux et en toutes circonstances, en ce qui concerne le tir à l’arc, respect et obéissance à leurs officiers et à leurs anciens de réception d’âge. Ils se doivent également les uns envers les autres, aide et assistance.

 

Article  4

Les membres du Comité Directeur, ayant accepté leur mandat, sont tenus de l’honorer sous peine de destitution par l’assemblée générale, même en cours de mandat.

 

Article  5

Aucun membre de la Compagnie ne peut avoir de rétribution pour la ou les fonctions qui lui sont confiées.

 

CHAPITRE  XII        REGLEMENT DE TIR

 

Article  1

Le Salut : Sur le pas de tir, tous les archers quels qu’ils soient, avant d’envoyer leur première flèche saluent de la manière suivante :  » Mesdames et Messieurs je vous salue « . Ce geste s’adresse aux buttes de tir ainsi qu’aux tireurs. En saluant, l’archer s’engage au respect des règles de sécurité, aux règles de bienséance et au respect de l’autre

 

Article  2

Dans toutes les manifestations de tir à l’arc, sauf en cas de tirage au sort, le tir se fait suivant l’ordre cité au Chapitre XI article 1.

 

Article  3

Il sera appliqué le règlement en vigueur de la fédération pour tous types de tir organisé par la Compagnie.

 

Article  4

Toute flèche doit être marquée visiblement par son propriétaire. Le nom ou les initiales de l’archer devront être inscrits sur la flèche.

 

Article  5

Tout archer qui a commencé une partie marquée est tenu de l’achever.

 

Article  6

Lorsqu’une heure est fixée pour un tir quelconque, les retardataires perdent les volées déjà tirées.

 

Article  7

Les débutants ne peuvent en aucun cas pratiquer le tir à l’arc sans la surveillance du capitaine, d’un entraîneur, d’un initiateur, de l’officier de tir ou d’un archer.

 

Article  8

La discipline de tir est assurée par l’officier de tir ou tout autre membre en son absence.

 

Article  9

Pour les tirs de tradition, un règlement particulier peut-être établi.

 


CHAPITRE  XIII        AMENDES

 

Article  1

Le paiement des amendes est une des plus anciennes traditions de l’archerie. Tous les membres de la Compagnie, quels que soient les noms, grades ou fonctions, sont tenus de payer leurs amendes au censeur.

 

Article  2

Les amendes peuvent être payées immédiatement ou à l’un des entraînements suivants mais impérativement avant tout tir traditionnel (Connétable, St Sébastien, Roy) et dans tous les cas avant la fin de saison.

 

Article  3

Sont passibles d’une amende, dont le montant est proposé par le censeur et approuvé par le Comité Directeur, les faits suivants :

a)         omettre de saluer les membres présents avant de tirer la première flèche

b)         tirer avant son tour, si un ordre de tir est établi

c)         tirer avant le signal de l’officier de tir

d)        gêner celui qui est sur le pas de tir, prêt à tirer, soit en le touchant, soit en faisant du bruit autour de lui (le pas de tir doit être largement dégagé)

e)         conversations ou plaisanteries de nature à troubler un tireur

f)          discussions politiques ou religieuses

g)         paroles et chansons malhonnêtes

h)         injures et grossièretés

i)           manquement à la politesse et aux convenances

j)           conversations ou discussions violentes dont le ton cesserait d’être amical

k)         se présenter sur le pas de tir, à une assemblée ou à toute autre cérémonie de tir à l’arc en état d’ébriété ou sous l’emprise de produits stupéfiants illicites

l)           se présenter sur les pas de tir non revêtu de la tenue réglementaire

m)       se présenter sur un pas de tir sans éteindre son téléphone portable

n)         détériorer les éléments de décoration ou d’éclairage (moquette, néons, spots, …)

 

Article  4

Les fautifs sont immédiatement interrompus par le censeur, l’officier de tir, le Roy, l’empereur ou un membre du bureau.

 

Article  5

En cas de non paiement des amendes, les fautifs seront priés de quitter le pas de tir ou l’assemblée et seront cités devant l’assemblée du Comité Directeur.

 

Article  6

Le censeur, étant le seul responsable de l’encaissement des amendes, devra tenir un cahier de caisse qui pourra être consulté par n’importe quel membre de la Compagnie.

 

Article  7

La cagnotte sera utilisée pour des dépenses à l’occasion des cérémonies propres aux traditions.

 

 

 

 

CHAPITRE  XIV        DISTINCTIONS des ARCHERS

Article  1

Il existe deux sortes de distinctions :

a)         celles acquises lors de compétitions officielles de la F.F.T.A. ou F.I.T.A. dans les différentes disciplines

b)         celles (plumes et flèches de progression) acquises lors de tirs spécifiques au sein de la Compagnie.

 

Article  2

Ces distinctions seront remises lors du tir de la St Sébastien ou lors du tir de fin de saison.

Les distinctions de l’Ecole de Jeunes (plume et flèche de progression) seront remises suivant le calendrier établi par le Comité Directeur.

Les distinctions des aspirants archers seront remises à l’issue du tir mensuel de passage de flèches de progression.

 

CHAPITRE XV        POLICE DU JARDIN D’ARC

 

Article  1

Le jardin d’arc se compose d’un jeu d’arc (extérieur) et d’une salle d’entraînement (intérieur).

Le jeu d’arc est situé sur la zone de loisirs de Sarrebourg. Il se compose d’un terrain aménagé et d’un abri pour stocker le matériel de la Compagnie.

La salle d’entraînement se trouve au Gymnase Malleray à Sarrebourg. Des créneaux d’horaires d’occupation sont définis chaque année par la municipalité de SARREBOURG

 

Article  2

Tout bris de matériel appartenant à la Compagnie ou à un de ses membres, sera à la charge de son auteur.

 

Article  3

Sont admis dans l’enceinte du jardin d’arc :

a)         les membres de la Compagnie

b)         les archers visiteurs, quels que soient la compagnie ou le club invités

c)         les personnes amateurs de tir à l’arc invitées par un membre de la Compagnie,       accompagnées et sous la responsabilité de celui-ci à condition d’en informer au préalable le Capitaine et de renseigner la feuille de présence.

 

Article  4

Les visiteurs, même s’ils sont membres de la famille d’un archer, ne sont pas admis sur le pas de tir en cours de partie. Ils seront placés à un endroit qui leurs sera désigné et d’où ils pourront suivre le tir en toute sécurité.

 

Article  5

Tout membre de la Compagnie, quel que soit son nom, grade ou sa fonction, est invité au montage et au démontage du matériel de tir. Il leur est également demandé de participer à l’entretien du jardin d’arc.

 

Article  6

Toute personne faisant partie ou non de la Compagnie, se présentant au jardin d’arc  en état d’ébriété sera immédiatement prié de quitter les lieux. Le membre de la Compagnie se verra en plus infliger une amende (voir Chapitre XIII, article 3, ligne k).

 

CHAPITRE XVI        TENUE REGLEMENTAIRE

 

Article  1

La tenue de la Compagnie est la suivante :

- pantalon ou short blanc ou jupe blanche,

- polo ou sweat blanc brodé aux armes de la Compagnie ainsi que le gilet bleu, également brodé.

 

Article  2

La tenue blanche est également acceptée.

 

Article  3

La tenue d’entraînement est libre avec obligation de porter des chaussures de sport en salle.

 

Article  4

Pour les compétitions officielles et les tirs traditionnels, les archers porteront la tenue de la Compagnie ou la tenue blanche.

 

CHAPITRE XVII        DIGNITES  et  FONCTIONS

 

Article  1

L’Empereur est celui qui abat l’oiseau 3 années consécutives dans la même Compagnie. C’est un titre qu’il conserve tant qu’il demeure dans la Compagnie ; s’il la quitte, il perd ses honneurs et prérogatives sans pouvoir les reprendre même s’il venait à y rentrer à nouveau. Il ne peut garder ce titre s’il entre dans une nouvelle Compagnie ; mais il peut l’acquérir à nouveau si, dans cette Compagnie, il abat l’oiseau trois années consécutives. Cette dignité donne à celui qui l’a acquise le pas partout et sur tous, sur le Roy, les officiers, les archers et les aspirants.

L’Empereur peut prendre part au tir à l’oiseau et devenir, le cas échéant, à la fois Empereur et Roy.

Il peut aussi accéder à tous les grades de la Compagnie. Dans le cas où la Compagnie aurait plusieurs Empereurs, ils prendraient rang par ordre d’ancienneté.

 

Article  2

Le Roy est celui qui abat l’oiseau, de la manière et dans les formes prévues au chapitre XX (Tradition).

Cette dignité lui donne le pas sur tous les officiers et chevaliers. Il peut être investi de tout autre grade de la Compagnie. Si le Roy quitte la Compagnie en cours d’année, il n’est pas remplacé avant le tir régulier de l’oiseau.

 

Article  3

Le connétable est désigné pour sept années. La dignité de connétable récompense un membre actif ou honoraire en reconnaissance des services rendus à la Compagnie.

 


Article  4

Le Capitaine est le Président de la Compagnie.

Il est chargé de la direction et de l’administration générale de celle-ci. C’est lui qui ordonnance les dépenses, convoque les assemblées, dirige les discussions, recueille les votes et proclame les résultats. En cas de partage, il a double voix. Il veille au bon entretien du jardin d’arc, ordonne les petites réparations, reçoit les étrangers et leur fait les honneurs du jardin.

Il peut prendre, dans les circonstances urgentes, des dispositions provisoires, sous réserve d’en référer sous huitaine au bureau, si la chose est importante.

Il peut aussi suspendre l’exécution d’une mesure votée par la Compagnie, mais avec le consentement et la signature des membres du bureau et seulement pendant quinze jours, au bout de ce temps, il est tenu de convoquer une assemblée nouvelle dont la décision devient exécutoire.

 

Article  5

Le 1er lieutenant est le Vice-Président. Il remplace le Capitaine en cas d’absence. Il a, dans ce cas, les mêmes fonctions et prérogatives que celui-ci.

 

Article  6

Le Secrétaire (2ème lieutenant) rédige les procès-verbaux des séances dont il donne lecture à la séance suivante. Il fait également les convocations à la demande du Capitaine, notifie les exclusions. Il est chargé, en un mot, de toute la correspondance. Il tient registre des actes, jugements et délibérations de la Compagnie et en donne expédition à qui de droit. Il garde le cachet, les archives, titres et papiers de la Compagnie. Pour que le secrétaire puisse normalement remplir ses fonctions, il est mis à sa disposition :

- un registre des procès-verbaux

- un registre des propositions, réclamations et suggestions

- un registre de contrôle

 

Article  7

Le Trésorier (3ème lieutenant) tient à jour l’inventaire des objets appartenant à la Compagnie. Il tient un registre exact des dépenses et recettes. Il règle les dépenses ordonnancées par le Capitaine. Il fait connaître l’état des comptes à chaque assemblée. Il présente le bilan annuel lors de l’assemblée générale.

 

Article  8

Les Secrétaire – Adjoint et Trésorier – Adjoint (sous-lieutenant) remplacent respectivement les secrétaire et trésorier en titre en cas d’absence de ceux-ci.

 

Article  9

Le Censeur assure la garde des traditions et la discipline à l’intérieur du jardin d’arc.

- Il est seul responsable de l’encaissement des amendes et doit tenir un cahier de caisse.

- En cas d’infraction grave au règlement, à la discipline ou aux convenances, querelles ou disputes entre des membres de la Compagnie, il établit un rapport et le présente au Comité Directeur.

 

Article  10

Le Sommelier (sous-lieutenant) assure l’intendance lors des différentes manifestations de la Compagnie.

 


Article  11

L’Officier de tir assure la discipline et la sécurité sur le pas de tir.

 

Article  12

Les vérificateurs aux comptes (2) sont nommés parmi les membres de la Compagnie. Les membres du bureau ne peuvent pas honorer cette fonction.

Leur rôle est de contrôler la bonne tenue des comptes de la Compagnie.

 

CHAPITRE  XIIX        DRAPEAU

 

Article  1

Le Roy de l’année est le porte drapeau de la Compagnie. Il est garant du drapeau pour la durée de son mandat.

 

Article  2

Le drapeau est présenté à toutes les manifestations d’ordre traditionnelle et lors de représentation officielle de la Compagnie.

 

CHAPITRE  XIX        TRADITION

 

Article  1

Le tir à l’oiseau a pour objet la désignation du Roy de l’année. Il a lieu de préférence avant le 1er mai (Roy de France).

Le jour et l’heure du début du tir sont fixés par la Comité Directeur lors de l’établissement du calendrier annuel.

Les distances de tir sont les suivantes : Beursault à 50 m pour les adultes et 30 m pour les jeunes (- de 16 ans) ou tir à la perche.

Les membres qui pourront participer au tir sont ceux qui auront obtenu le niveau de la flèche jaune (140 points sur un blason de 80 cm, à 30 mètres, en 6 volées de 3 flèches marqués par un entraîneur) ou sur dérogation de la part du comité.

 

Article  2

Une réunion du Comité Directeur est convoquée à minima quinze jours avant le tir. Dans cette réunion sont réglés tous les différents, s’il en existe, entre les membres de la Compagnie. Il sera fait un point sur les frais et amendes impayés. Tout retardataire sera invité à régulariser sa situation avant le tir. Aucun membre ne pourra prendre part au tir s’il a conservé une dette envers la Compagnie ou s’il a un grief contre un autre membre.

Il sera également établi le lieu, le type de tir et le déroulement de la journée.

Le tir à l’oiseau se fait dans l’ordre du rang des membres de la Compagnie indiqué au Chapitre XI, article 1.

 

Article  3

Au jour et à l’heure indiqués, les officiers et les dignités présents dans le jardin d’arc devront portés les insignes de leurs grades.

 


Article  4

Nul ne peut tirer hors de son tour sous peine de nullité du coup. Pour éviter les discussions, la liste du tour est affichée.

Le secrétaire fait l’appel au premier tour seulement. A ce coup, de même qu’à tous les autres ensuite, le chevalier ou archer absent au moment de tirer perd son tour, sans pouvoir le reprendre si ce n’est au tour suivant.

 

Article  5

En tir horizontal l’oiseau présente une surface frontale de 2 pouces sur 1, les ailes et les pattes serrées contre le corps et ne faisant aucun relief. Il fera face au tireur.

L’oiseau peut également se tirer à la perche. Un règlement spécial est alors en vigueur.

En tir vertical l’oiseau type Roy de France sera placé sur une perche à une hauteur de 18 m environ

 

Article  6

Il faut, pour que l’abat de l’oiseau soit bon et valide, que le corps de l’oiseau, et non pas une de ses parties, soit abattu et qu’il ait été touché de la pointe de la flèche, ce qui se vérifie par la présence d’éclat ou de décrochement de la perche.

 

Article  7

Si l’oiseau n’est pas abattu à la fin de la première journée, on désigne, avant de se séparer, un autre jour pour continuer le tir en indiquant l’heure à laquelle il doit commencer. Le tir a lieu le second jour ou les jours suivants dans le même ordre et suivant les mêmes règles que le premier jour.

 

Article  8

Lorsque l’oiseau a été abattu, celui qui a fait le coup reste sur le pas de tir tandis que l’ (les) Empereur (s) ou l’officier du plus haut grade présent va relever l’oiseau et constater si l’abat est valable. Dans le cas de décision négative, le tir continue.

Dans le cas de décision affirmative, l’oiseau est apporté à celui qui l’a abattu par le Capitaine ou par l’officier du plus haut grade, à la tête de la Compagnie, qui s’avance par l’allée centrale du jeu qu’on appelle pour cette raison allée du Roy. Le Capitaine donne l’accolade au vainqueur, le proclame Roy et lui passe au cou l’écharpe, insigne de sa dignité.

 

Article  9

Le Roy proclamé, il n’y a plus d’officiers et ceux de l’année se dépouillent de leurs insignes qu’ils déposent entre les mains du nouveau Roy.

 

Article  10

Une assemblée se forme, aussitôt après, pour procéder à la nomination des officiers. C’est le Roy qui préside et les élections se font en la forme et sous les conditions prescrites par le chapitre IX article 3.

Si le Roy est un mineur (- de 18 ans), il délègue immédiatement sa présidence au Capitaine sortant qui fait procéder aux élections.

 


Article  11

Dés que la nomination des officiers est achevée, le Roy déclare la Compagnie constituée pour l’année et remet la présidence au Capitaine. Celui-ci fait immédiatement dresser par le secrétaire un contrôle de la Compagnie qui indique les noms et adresses du Roy, des officiers, des chevaliers, des archers, des aspirants et honoraires, rangés par ordre d’ancienneté de réception, et qui reste affiché dans la salle de réunion.

 

Article  12

Saint Sébastien étant le patron des archers, la Compagnie se doit de le fêter dignement. Un tir traditionnel est organisé le jour le plus rapproché du 20 janvier.

Le lieu, le type de tir et le déroulement de la journée seront établis lors d’une réunion du Comité Directeur, programmée à minima 15 jours avant le tir.

Un trophée est mis en jeu, il est acquit définitivement par l’archer qui sera vainqueur trois années consécutives ou trois fois en 5 ans

 

 

 

 

 

 

Le présent règlement a été rédigé par Mr Jean ROUYER et Mr Ferdinand BOEHM et approuvé par l’assemblée du bureau du jeudi 7 décembre 1972 révisé et modifié par l’assemblée du bureau le mardi 3 juin 1975.

Dernière modification approuvée à l’assemblée générale du 25/05/2012

 

Fait à SARREBOURG le 25 mai 2012

 

 

Pour le comité Directeur, le Bureau :

 

 

Le Capitaine

GASSER Christophe

Le trésorier

ANCHLING Jean-luc

Le secrétaire

ZERROUK Noureddine

 

Talons à compléter et à remettre au secrétaire :

 

 

Je soussigné Mr, Mme, Melle _____________________________________________

 

Certifie sur l’honneur avoir pris connaissance du règlement intérieur de la Première Compagnie d’Arc de SARREBOURG, et formule mon adhésion formelle et sans réserve

 

 

 

A __________________________le ___________________

 

 

Signature :

 

 

 

 

 

 

 

 

Renseignements nécessaires

à l’établissement d’une licence

 

 

MOM_______________________________________________________________

 

PRENOM____________________________________________________________

 

Date de NAISSANCE__________________________________________________

 

ADRESSE___________________________________________________________

 

VILLE______________________________________________________________

 

CODE POSTAL______________________________________________________

 

N° TEL FIXE /PORTABLE_____________________________________________

 

ADRESSE EMAIL____________________________________________________

 

Date CERTIFICAT MEDICAL__________________________________________

 

 

PREMIERE   ADHESION

RENOUVELLEMENT

 

Laisser un commentaire